Freedelity  - Derniers blogs actifs  - Liste des blogs  -
Utilisateur   Mot de passe  
Webmaster
Suivez l'actualité de Freedelity en direct. Abonnez vous dès maintenant à notre flux RSS, à notre page facebook et à notre feed Twitter!
Episode 23 - I see lines of code everywhere
Publié le 24/03/2014 @ 11:00:00 dans la catégorie Chroniques
Productivité. Voilà, le gros mot du jour est lâché. Suivant !

On me demande souvent comment j'arrive à répondre à autant de mails, et comment même avec tous les rendez-vous, il est encore possible de programmer autant. Et pourtant, je vois encore (parfois) mes filles. Est-ce qu'il y a un secret dans tout cela?

La téquoi?

La première chose qui a disparu de ma vie, c'est la télévision. On a du mal à se rendre compte quand on y est habitué, mais la télévision est une source importante de "perte de temps". Certes, elle apporte des informations sur ce qui se passe dans le monde, mais depuis que je l'ai remplacé par quelques clics le matin en déjeunant, quand j'ai les 5 minutes à investir pour ne pas être complètement largué, j'ai récupéré facilement une première heure par jour.

Alors bien sûr, je ne suis pas les joyeuses émissions de variété qui passent le samedi soir, je ne sais pas qui a gagné The Voice, je n'ai pas vu toutes les images de ce qu'il se passe en Ukraine ou ailleurs, mais pourtant je n'ignore pas ce qui se passe autour de moi. Mais surtout, je n'éprouve aucun manque de ne plus être consommateur de ce média phagocytaire.

Lines of codes, lines of code everywhere

Il y a quelques années, j'ai décidé d'abandonner ma grosse tour, suite à une dernière panne qui l'aura condamnée à mes yeux, face à cette configuration de rêve qu'est l'ordinateur portable. Mon disque contient tout ce dont j'ai besoin pour travailler, le reste se trouve déporté sur des NAS ou sur le cloud, et j'ai donc à portée d'un clic de souris tout le nécessaire dans une petite machine d'à peine 1 kilo. Mais, pour répondre à mes besoins, ce portable n'est ni un ultrabook, ni un tank blindé. C'est un appareil professionnel, avec un boîtier carré (moche pour certains) mais qui embarque SSD et 3G, et qui n'a jamais subi la moindre panne en presque 2 ans. Et c'est là tout ce que je lui demande. Sans compter une série de périphériques dans les bureaux que j'occupe, et surtout la possibilité d'y brancher plusieurs écrans (condition indispensable à ce type de travail).

Ce que j'ai appris en trimballant constemment ce portable avec moi, c'est qu'il y a chaque jour une partie de mon temps que je perdais. Dans la salle d'attente chez un médecin, dans un hall de gare, en attendant un rendez-vous chez un client, en route entre 2 meetings, dans une conférence qui semblait intéressante mais qui sonne creux au bout d'un quart d'heure, et même en voiture car j'ai la chance d'avoir une femme qui adore conduire. Chaque fois, on parle de moins d'une heure, mais mis bout à bout à la fin de la semaine tous ces petits moments m'ont fait facilement gagner une journée complète de travail, et cela paie.

Je ne peux qu'encourager tous les entrepreneurs de notre milieu à sauter le pas, et de s'équiper d'une machine avec une connexion permanente, intégrée, et d'une petite malette, ne dépassant pas au final un poids de 2 kilos. Et même si à priori vous pensez que vous n'allez pas perdre du temps, prenez ce compagnon toujours à vos côtés, et les longues files d'un contrôle technique, ou l'attente interminable chez le pédiatre ou en salle de travail pour un accouchement (si si, je vous assure, 8h c'était trop long pour ne pas utiliser à bon escient ce temps si précieux), tout cela ne vous paraîtra plus si long.

Et ma vie privée ?

Ma vie personnelle n'a pas été mise entre parenthèses, et pour preuve : depuis que j'ai un smartphone, je dors mieux, je suis moins stressé. Pourquoi? Car les 200 idées à la seconde que j'avais, j'ai maintenant un compagnon qui me permet de noter, et oublier jusqu'au moment opportun. Pour le portable et la connexion permanente c'est pareil.

Pensez-vous qu'il soit judicieux de stresser en pleines vacances comme un porc à l'abbatoir, parce qu'une machine ne redémarre pas correctement, ou estimez-vous qu'il soit préférable de pouvoir vous connecter à distance, isoler le problème en quelques minutes et repasser la main à l'équipe ? Tout cela est vécu, de l'accouchement jusqu'au problème en production à l'entrée d'un parc d'attraction en pleines vacances. Et à chaque fois, cette technologie mobile m'aura permis non seulement de régler le problème avec une équipe formidable en soutien, mais surtout de pouvoir profiter du repos et du temps en famille, ceci au prix - ridicule - de quelques minutes sacrifiée à si bon escient.

Je peux donc vous rassurer : je joue avec mes filles et je vois ma femme tous les jours. Nous avons certes peu le temps d'aller au restaurant ou nous faire un ciné, mais on voit des amis, on sort, on déménage et on garde un contact étroit avec nos familles. Tout cela est possible grâce aux outils d'aujourd'hui, à condition d'accepter ce petit fil à la pate qui nous permet de réagir au quart de tout et de nous éviter pas mal de stress au final.

Pour les plus curieux d'entre vous, comme d'habitude, nous vous conseillons un excellent article sur le sujet. Cela s'intitule “70% of Time Could Be Used Better - How the Best CEOs Get the Most Out of Every Day”, et c'est à lire à cette adresse.

Sébastien

Dernière édition: 24/03/2014 @ 11:00:00
Copyright © Freedelity SA, tous droits réservés